Des inquiétudes ont été exprimées et relayées par SPM 1ère quant à l’utilisation de Sydonia et à la sécurisation des systèmes informatiques permettant l’accès au logiciel de dédouanement partagé.

 

Pour mémoire, le système Sydonia, constitué de différents composants permettant de réaliser des fonctions complexes, est basé sur le langage de programmation Java indispensable à son utilisation.

 

En janvier 2018, lors de la publication de la version 8 update 161 de Java remplaçant la version 8 update 152, le service des douanes local a constaté un problème de compatibilité avec SYDONIA qui n’était jamais apparu jusqu’à cette date.

 

La problématique a immédiatement été remontée à la CNUCED à Genève qui assure la fourniture et la maintenance du système. Cette situation concerne les 30 pays dans lesquels SYDONIA a été déployé.

 

Cette difficulté, qui consiste en une impossibilité de connecter à Sydonia les équipements disposant d’une version JAVA 8 update 161, a été prise en compte et des travaux de mise à jour ont démarré dans le courant de l’année, pour aboutir en décembre 2018 à une première version compatible qui est à l’étape des tests. Une évolution de la version de SYDONIA adaptée aux mises à jour de Java devrait être disponible prochainement, dès le mois d’avril.

 

La sécurité informatique est naturellement un souci quotidien pour les prestataires informatiques et il faut rappeler que les problèmes ne sont pas liés à Java principalement. En effet, la sécurité informatique peut être mise en jeu dès qu’un ordinateur se connecte à Internet, que ce soit en utilisant Java ou toute autre application.

 

Mais, si les règles de base en matière de sécurité sont respectées, à savoir l’utilisation d’un pare-feu et d’un antivirus, ainsi que la prudence lors de la consultation des emails ou de la navigation sur internet, les risques en la matière seront limités au maximum.

 

Pour toute question sur le système SYDONIA, le service des douanes est à la disposition des opérateurs. Un poste de travail dédié au dédouanement est aussi à leur disposition en permanence dans le service.